Apparu au début des années 80, le baladeur à cassette est rapidement devenu populaire sous le nom de « Walkman » (le nom déposé par Sony). Outil idéal pour écouter nos enregistrements de radio, ce lecteur portatif de cassettes audio, était la plupart du temps  alimenté par des piles, parfois sur batterie.

Si on avait la chance d’avoir un baladeur autoreverse, nous n’avions pas besoin de changer la face de la cassette. Au contraire, les lecteurs basiques nécessitaient d’éjecter et retourner la cassette. Certains baladeurs permettait également  d’enregistrer. Au fil du temps, le Walkman a été remplacé par le Discman, le Minidisc et enfin les lecteurs mp3.

Le walkman

Reportage sur le baladeur à cassette dans les années 80