Dans les années 1990, le jogging à pression faisait fureur dans les cours de récréation. Véritable « must have » de l’époque, le survêtement Adidas Adibreak s’accompagnait le plus souvent d’une journée passée aux aguets. La blague de l’époque : déboutonner furtivement le pantalon de ses camarades, pour qu’il se retrouve en sous-vêtements.

Un petit jeu que Michael Jordan s’est fait un malin plaisir à reproduire sur le joueur de basket Penny Hardaway.

Les mamans avaient d’ailleurs trouvé la solution pour nous épargner ses moments de gènes en posant des points de coutures en haut des cuisses.